Bilan de 3 semaines à Bali

(3 semaines – Juillet/août 2017)

Bali ou l’île des Dieux, c’est cette petite île volcanique en Indonésie. Bali c’est aussi 3.890.000 d’habitants, 93% d’Hindous, 5% de Musulmans et 2% de Chrétiens. Oh oui, Bali c’est un bel exemple de vivre ensemble pour ce que l’on a pu voir et entendre sur place ! D’ailleurs, je ne le redirai jamais assez mais cet échange avec les locaux c’est la raison principale pour laquelle je voyage.

Nous avons eu l’occasion d’explorer certains endroits de l’île pendant 3 semaines. Nous avons visité Ubud et les villages voisins ainsi que la péninsule de Bukit. Nous avons allié découvertes culturelles, visites historiques, nature et plage.

Dans cet article, je vous partage mes impressions et mon ressenti quant à l’île des Dieux. Je commencerai par les points qui m’ont en quelque sorte déplus et je terminerai par ce que j’ai trouvé fabuleux.

 


1.Tourisme de masse : vrai ou faux ?

TOTALEMENT VRAI ! Par ailleurs, nous n’avons pas « boycotté » des endroits de l’île juste parce qu’ils étaient touristiques. À mon sens c’est une erreur car les endroits touristiques sont souvent des incontournables, victimes de leur succès. Nous avons également eu un coup de cœur pour Denpasar qui échappe au tourisme de masse que l’on trouve dans le sud du pays.


2. Authenticité 

Il n’est pas impossible de trouver des endroits authentiques à Bali rassurez-vous ! Par contre, il faut bien se renseigner. Nous avons logé dans le village de Pejeng qui est très authentique. C’est un lieu idéal pour ceux qui recherchent à se ressourcer en plein milieu de la nature et en plein milieu des rizières. Il faut privilégier le nord de l’île et les villages pour pouvoir être en immersion totale.

Enfin, ce village constitue un bon point de départ pour visiter Ubud et les villages avoisinants.

DSC_7272


3. Nourriture 

(Préparez votre tasse de thé car j’en ai des choses à dire sur la nourriture balinaise 😉)

Au début du séjour, on a logé à la Villa Pesantian dans le village de Pejeng. Cet hôtel cuisine des plats succulents. Je le recommande vivement car on y allie authenticité et plaisir gastronomique. Par ailleurs, nous ne sommes pas restés 3 semaines dans cet hôtel, donc il nous était impossible d’y manger tous les jours.

Du coup, on s’attendait à manger des plats de même niveau dans les autres endroits tels que les restaurants et warungs. Autant vous dire qu’on a très vite déchanté. En effet, les plats sont en quelque sorte préparés pour les touristes avec très peu de goût afin qu’ils ne tombent pas malade, nous a-t-on confié par la suite. Néanmoins, on a eu la « chance » de manger de vrais plats balinais. Par « vrais plats » j’entends des plats que les Balinais mangent. Je peux vous assurer que c’était excellent !

Je pense que le meilleur plat que nous avons mangé pendant notre séjour était de la Street Food à Denpasar. J’en bave encore ! Satay de poisson, riz et sambal.

DSC_9182

Enfin, le dernier problème avec la gastronomie balinaise c’était les portions. Comment vous expliquer que c’était des portions pour des oiseaux. Une catastrophe !

DSC_7408


Budget nourriture : dans les warungs prévoyez entre Rp. 40.000 et 100.000 selon leur situation géographique. Mais ce n’est pas toujours le cas ; par exemple il y avait un warung situé dans une zone fort touristique à Nusa Dua où les plats étaient à Rp. 30.000. Pour information, les warungs réputés pour être des endroits où mangent les locaux et donc des plats typiques ne le sont pas forcément. Ça l’était certainement dans les années 90. À Bali, tout est articulé autour du tourisme.

Bon plan : street food. Prix : +- Rp. 20.000 soit 1.25 euros. Un délice !

Restaurants chinois – on en parle ? Très belle découverte ! Ce sont des restaurants de très grande qualité où les seuls touristes qui y mangent sont Chinois ! Ce sont des restaurants où vous choisissez votre poisson dans l’aquarium donc en termes de fraîcheur c’est top. Il y a du goût et les portions sont très convenables. Budget :+- 15-20 euros par personne.

Bon désolé pour la photo, j’ai oublié de prendre la photo avant de commencer à manger :p

DSC_8261


4. Transport

Bali c’est l’île des scooters. Ils sont très utiles si vous prévoyez de vous promener hors des sentiers battus. À Bali, il n’y a pas de Tuk Tuk comme dans d’autres pays d’Asie (Sri Lanka, Thaïlande, Inde, …) et c’est bien dommage !

DSC_5022

Pour les taxis officiels, le compteur commence à partir de Rp. 70.000 soit 4.40 euros. Vous pouvez reconnaitre les taxis officiels par leur couleur bleu.

Notez tout de même qu’à Ubud il n’y a quasiment pas de taxis officiels. Ce sont principalement des taxis privés. Pour éviter de vous faire déplumer renseignez-vous auprès des locaux pour avoir une idée approximative du prix d’une course.


5. Le peuple balinais 

Est-il possible d’être encore plus gentil que les Balinais. Sincèrement je ne pense pas. On peut trouver aussi gentil qu’eux mais pas plus gentil. Ça été certainement l’une de nos plus belles découvertes à Bali. Personnellement, je redoutais fort le contact humain car je pensais que le tourisme de masse rimait avec malhonnêteté. Eh bien vous savez vous ? J’avais complètement tort !

DSC_7928

Je ne cacherais pas le fait que nous « touristes » sommes sollicités en permanence. Quand les locaux s’approchent de nous c’est constamment pour essayer de nous vendre un produit ou un service. Donc si cette approche risque de gâcher votre plaisir, n’allez pas à Bali.

Néanmoins, nous n’étions pas surpris et ça n’a pas eu d’impact sur notre voyage. En général, lorsqu’un pays vit du tourisme, ce type de comportement devient la règle et non l’exception. Ce n’est pas un comportement lié au niveau de pauvreté du pays comme j’ai pu le lire ça et là mais bien au taux de tourisme du pays.


6. Finalement mon opinion sur Bali ?

Bali, l’île des Dieux, est victime de son succès. C’est incontestable ! En effet, Bali est TRÈS touristique. Pas étonnant vu la beauté de l’île. L’inconvénient du tourisme de masse c’est qu’on a du mal à trouver des endroits authentiques. Pour cette principale raison, Bali n’est pas un coup de cœur.

Or, je dis souvent que Rome est un musée à ciel ouvert mais Bali est un musée à ciel ouvert VIVANT. Et rien que pour cela, Bali mérite largement d’être visitée. Cet endroit ne vous laissera pas indifférent car l’art est omniprésent. Ils ont des objets d’arts travaillés de manière très minutieuse et je n’exagère pas. Les spectacles de danse et les cérémonies dans les temples sont de bels exemples d’art vivant. Enfin la gentillesse des locaux! C’est en effet très agréable d’être dans un pays où les gens sont chaleureux et accueillants. Le rapport à l’autre que les Balinais ont est très différent du nôtre. Ça permet sans aucun doute un partage et un échange. Bali est tout simplement magique :)

DSC_7872

DSC_6200

DSC_5324


Infos pratiques :

  • Vols : 
  1. Aller : Bruxelles –> Dubai –> Bali
  2. Retour : Bali –> Dubai –> Bruxelles
  • Billet d’avion : 1100 euros par personne. Entendons-nous bien c’est très cher. Vous pouvez trouver des billes à +- 600-750 euros selon les périodes de l’année. Mais nous avons payé aussi cher car nous avons réservé nos billets 1 mois avant le départ (le voyage n’était pas prévu initialement) et c’était la période de vacances scolaires qui coïncidait avec la haute saison à Bali.
  • Compagnie aérienne : Emirates. Très bon service.
  • Haute saison (basé sur les dires des locaux) : juin à octobre. Par ailleurs avec le changement climatique le soleil ne se pointe pas quand il le devrait. Nous avons eu du beau durant toute la durée du séjour mais les locaux nous disaient qu’une semaine avant qu’on arrive (+- début juillet) il pleuvait très fort.
  • Transport aéroport Bali à l’hôtel : lorsque vous récupérez vos bagages à l’aéroport de Bali, vous pouvez vous diriger vers le comptoir officiel pour réserver un taxi où les prix sont fixés selon la ville dans laquelle vous devez vous rendre. Nous avons payé Rp. 250.000 pour un trajet jusqu’à Pejeng (1h30). 

ALERTE BON PLAN


Stay connected …

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s